Le numéro 3 de Frustration va sortir le 21 février en librairie et sur internet !!

Au programme, un article sur « l’économie démocratique » : nous nous sommes essayés à notre tour à dire ce qui n’allait pas dans l’économie Française, comme l’avaient fait avant nous Jacques Attali et Louis Gallois, et notre diagnostic diffère sensiblement de celui de nos deux brillants technocrates : il semblerait, selon nos analyses, que ce qui plombe notre économie ait plus à voir avec le coût du capital qu’avec le coût du travail, et que nos grands chefs d’entreprise handicapent lourdement nos performances ! La solution ? L’économie démocratique.

Ensuite, nous vous avons préparé un article sur les impôts. Car depuis quelques années, les riches ont su rallier à leur cause de fraudeurs fiscaux des gens qui n’ont rien à voir avec leur combat mais qui les rejoignent autour du mécontentement fiscal. On vous donne donc 5 bonnes raisons d’aimer payer les impôts, à condition toutefois qu’on change deux-trois choses dans la manière dont ils sont répartis. Oh, des broutilles, comme par exemple organiser une « terreur fiscale » contre les riches.

Les riches qui tentent, comme Bernard Arnault, de passer à la postérité en construisant de gros musées d’art contemporain avec la bénédiction des politiques et des journalistes ne seront pas laissés en paix avec notre article suivant, consacré à la fondation Louis Vuitton tout juste inaugurée.

Dans un autre registre, ce numéro abordera la question des inégalités entre hommes et femmes sous l’angle du virilisme. L’identité masculine dont Zemmour et ses amis déplorent la perte se porte bien, merci, et il est temps de la dénigrer avec la même force que lorsque les féministes ont attaqué les clichés de la féminité.

Enfin, nous parlerons d’une institution qui fait régulièrement l’objet de débats « sociétaux » ou « républicains », l’école, et nous montrerons que son problème n’a rien à voir avec la perte du respect mais qu’elle est utilisée par la bourgeoisie à son bénéfice, engendrant d’énormes inégalités dont le peuple paye le prix. Il est grand temps de mettre fin à ce scandale d’État pour avoir une école réellement égalitaire.

Frustration va donc vous aider à passer l’hiver à la chaleur d’une critique enflammée et dans la perspective du rallumage de quelques bûchers.