Quelques contributions de Macron au “capitalisme qui profite de plus en plus à quelques uns”

Septembre 2017 : Ordonnances réformant le code du travail, qui affaiblissent la représentation des salariés dans l’entreprise, permet aux employeurs de licencier plus facilement en connaissant d’avance ce qu’ils paieront en cas de licenciement frauduleux, extension du recours au CDD et invention du “CDI de mission” qui se termine quand on n’a plus besoin du salarié, rupture conventionnelle collective… Les quelques uns qui profitent d’une main d’oeuvre plus soumises remercient Macron et son gouvernement. -> https://www.frustrationlarevue.fr/ordonnances-reformant-co…

Novembre 2017 : vote de la loi de financement de la sécurité sociale pour 2018, qui augmente la CSG des retraités, augmente le forfait hospitalier au bonheur des mutuelles privées, réclame 4,3 milliards d’économie à la sécurité sociale, affaiblissant considérablement le principal organisme de résistance aux logiques du capitalisme depuis l’après-guerre -> https://www.frustrationlarevue.fr/ce-quil-nous-a-deja-pris…

Décembre 2017 : vote de la loi de finances pour 2018, qui comprend une harmonisation vers le bas de la taxation sur le capital (flat tax), la suppression de l’impôt de Solidarité sur la fortune imposant le capital financier. A elles seules, ces mesures constituent un cadeau moyen de 1,5 million d’euros pour chacune des cent plus grandes fortunes de France : quelques uns qui “profitent de plus en plus”. -> https://www.frustrationlarevue.fr/prendre-aux-pauvres-meme…/

Mai 2018 : Macron et son gouvernement vont voter la loi Pacte ferroviaire, qui ouvre le marché du rail à la concurrence et prépare la privatisation de la SNCF, après avoir brisé le bastion social que constituaient les cheminots. La gestion du réseau ferré – le plus coûteux – restera évidement public. Très bientôt, des compagnies privées vont pouvoir se gaver sur l’oeuvre publique qu’est notre réseau ferroviaire. Les “quelques uns” se frottent les mains. -> https://www.frustrationlarevue.fr/argumentaire-a-emporter-…/

Novembre 2018 : dans la loi de financement de la sécurité sociale pour 2019, le gouvernement rend définitif le Crédit Impôt Compétitivité des Entreprises (CICE), cette masse de crédit d’impôt – pour 20 milliards par an – distribués aux entreprises privées sans contrepartie aucune. Transformé en baisse de cotisations sociales, pour le même montant, cette mesure réduit considérablement le “coût du travail”, obsession des “quelques uns” qui ne veulent pas payer le prix du travail. -> https://www.frustrationlarevue.fr/macron-ment-la-baisse-de…/

Février 2019 : la loi PACTE, ce paquet de mesures pro-patrons et pro-actionnaires, est voté. Parmi elles on trouve une réforme des seuils sociaux en entreprise, une diminution des taxes sur l’épargne salariales, mais aussi et surtout la privatisation des entreprises publiques Aéroport de Paris et la Française des Jeux. Les groupes intéréssés font déjà la queue au portillon, pour récupérer le grand bradage d’entreprises fort rentables. -> https://www.frustrationlarevue.fr/macron-relance-la-grande…/

Voilà tout ce que Macron a fait, en deux ans, pour que le capitalisme profite de plus en plus à quelques uns : il a détruit morceau par morceau tout ce que notre société et nos luttes avaient fait pour répartir un peu mieux le gâteau. Car Macron le sait très bien : le principe même du capitalisme, c’est l’accumulation par quelques uns et de plus en plus de richesses. On peut lutter contre ça, et c’était notamment le rôle des nationalisations, de la sécurité sociale et du droit du travail. En détruisant tous ces outils, Macron fait sauter toutes les digues. Evidement qu’il le sait, évidement qu’il fait le job, il a été soutenu, financé pour (->https://www.frustrationlarevue.fr/enquete-les-puissants-do…/). Qui est donc ce cynique psychopathe qui vient maintenant faire semblant de compatir après nous avoir piétiné la gueule ? Le pire président que nous n’ayons jamais eu.

PS : Cette liste n’est pas exhaustive. Si vous voulez contribuer à la liste des actions de Macron en faveur de l’accumulation des quelques uns, faites des rajouts en commentaire !

Frustration

GRATUIT
VOIR